puce Accueil  puce Propos de l'auteur  puce Quoi de neuf ?  puce Plan du site   puce Contact   puce Recherche   
PL
PL
PL
PL
 

La famille du soldat Arthur Poulter présente sa Victoria Cross à son musée régimentaire.

 

Quand il était brancardier pendant la bataille de la LYS, le soldat Arthur Poulter transporta, à dix occasions différentes, des hommes gravement blessés,sur le dos, à travers les tirs de mitrailleuse et les tirs d’artillerie.


Pendant le retrait au delà de la LYS, il rentra en courant sous les tirs et ramena un homme blessé qu’on avait abandonné, puis il pansa quarante hommes toujours sous les tirs et fût gravement blessé en tentant un autre sauvetage. 

 

Quand la famille du soldat Poulter remis la Victoria Cross à l’armée, sa fille, Pat Harrisson. se rappela le jour où, pour quelque temps , la médaille ne fût plus la propriété de la maison : 

"Mon frère Tommy avait environ onze ans, et vous savez comment sont les enfants, ils échangent n’importe quoi. Eh bien, la médaille était dans un tiroir et Tommy savait que le garçon en bas de la route avait un sac de billes et il pensait qu’il les échangerait contre la médaille".

  Madame Harrisson of Wortley, Leeds se souvient que la transaction se passait bien ; jusqu’à ce que sa mère entende parler du marché et emmène son fils de force sur la route ; elle reprit la Victoria Cross et le gamin récupéra ces billes. On garda toujours la médaille dans le tiroir d’un buffet et Madame Harrisson of Wortley dit qu’on la sortait régulièrement pour des festivals de rue locaux. Elle a même été utilisée pour rassembler des fonds pendant la seconde guerre mondiale : Elle était enveloppée et les gens payer pour deviner ce qu’il y avait à l’intérieur.


M. Poulter est mort en 1956 à l’age de 62 ans après une carrière de conducteur de tramway.
Il portait la médaille une fois par an sur son uniforme, à côté d’un coquelicot, les dimanches de commémoration.  
Madame Harrisson dit que même si la médaille allais être jetée dans un tiroir, cela ne l’ennuyait pas de la prendre . « Pour  lui, ceux qui avaient combattu dans cette guerre méritait bien une Victoria Cross » dit-elle. 
Madame Harrisson et ses frères John et Leslie décidèrent de remettre la Victoria Cross au régiment du duc de Wellington. 

Elle sera exposée au musée du régiment à Halifax à partir du mois de septembre 1999.

Copyright © 2010 Erquinghem-Lys.com Dernière mise à jour le : 08/03/2015 Retour